Boulettes pour couscous veggie

Le couscous version veggie, c’est bon aussi!

Traditionnellement, le couscous est à base de légumes et de viandes cuits ensemble. On se régale alors de couscous à l’agneau, au poulet, au poisson … Parfois, on retrouve des boulettes de viande.

On peut facilement zapper ces protéines animales et ne servir que le ragoût de légumes agréablement épicé avec une semoule de couscous de blé demi complet ou d’épeautre pour un plat végétarien à partager. Ça reste délicieux!

Facile de végétaliser les boulettes pour couscous? Oui!

Pour contrebalancer le fondant des légumes et apporter de nouvelles saveurs et une texture un peu différente, on peut aisément réaliser des boulettes pour couscous qui ressembleront visuellement à s’y méprendre à des boulettes de viande.

L’idée est de mélanger ensemble champignons, chapelure de pain, amandes (noisettes ou noix de cajou), et aromates et épices. On amalgame le tout avec de l’oeuf et on passe au four le temps que les légumes et la semoule finissent de cuire.

Et le votre, de couscous version veggie, il est comment?

boulettes pour couscous végétarien

Boulettes pour couscous végétarien

Tous les ingrédients étant issus de l’agriculture biologique et/ou de l’agriculture locale et raisonnée du bassin grenoblois.
Pour
une quinzaine de boulettes environ.

  • 250 g de champignons de Paris
  • 2 gousses d’ail
  • 1 oignon
  • 1 cuil. à soupe d’huile d’olive + un peu pour la cuisson
  • 100 g d’amandes
  • 120 g de pain rassis
  • 10 branches de persil plat
  • 2 oeufs
  • 1 cuil. à café de cannelle
  • sel marin et poivre du moulin

Nettoyer les champignons et les couper en 4. Éplucher l’ail et l’oignon. Hacher finement les champignons, l’ail et l’oignon et faire revenir 5 minutes dans une cuillerée à soupe d’huile d’olive. Hacher finement les amandes et mixer le pain. Ciseler le persil. Dans un saladier, mélangez tous les ingrédients avec le hachis de champignon. Saler et poivrer à votre convenance et laisser reposer une heure au réfrigérateur.

Préchauffer le four à 180°. Entre les mains, former une quinzaine de boulettes. Les poser sur une plaque de four recouverte de papier cuisson.  A l’aide d’un pinceau, les badigeonner  d’huile d’olive et enfourner pour 20 minutes.

Un couscous végétarien (parmi tant d’autres!)

Tous les ingrédients étant issus de l’agriculture biologique et/ou de l’agriculture locale et raisonnée du bassin grenoblois.
Pour 4 à 6 personnes.

  • 8 carottes
  • 4 petits panais
  • 3 navets
  • 2 blancs de poireaux (conserver le vert pour une soupe)
  • 2 oignons jaunes
  • 3 gousses d’ail
  • 1 cuil. à soupe de ras el hanout
  • 1 cuil. à café de graines de cumin
  • 2 bâtons de cannelle
  • 400 g de pois chiches (au naturel du commerce ou cuits-maison*)
  • 350 g de semoule de couscous demie complet
  • 5 cuil. à soupe d’huile d’olive
  • 1/2 cuil. à café de gros sel

Peler les carottes, les panais, les navets et les oignons. Tailler les carottes et les poireaux en tronçons de 5 cm. Couper les panais et les navets en 4. Émincer les oignons. Peler, dégermer et écraser les gousses d’ail du plat d’un couteau.

Dans une grande cocotte, faire revenir dans 2 cuillerées à soupe d’huile d’olive, les légumes pendant 5 minutes. Les retirer à l’aide d’une écumoire et réserver. Ajouter dans le fond de la cocotte 1 cuillerée à soupe d’huile d’olive et faire suer les oignons. Ajouter le ras-el-hanout, les graines de cumin, les gousses d’ail écrasées et les bâtons de cannelle. Remuer pendant 2 minutes. Remettre les légumes réservés et ajouter 1 bon litre d’eau et le gros sel.

Porter à ébullition et poursuivre la cuisson à feu doux 40 minutes environ à couvert: les légumes doivent être fondants. 10 minutes avant la fin de cuisson, ajouter les pois chiches.

Pendant la cuisson des légumes, préparer la semoule. Dans un faitout, portez à ébullition 50 cl d’eau additionnée d’une cuillerée à café de sel et d’une cuillerée à soupe d’huile d’olive. Versez la semoule en pluie, mélangez-bien et couvrez. Laissez gonfler 5 minutes. Égrenez la semoule à la fourchette avec le restant d’huile.

Dans un plat creux, dresser la semoule fumante en forme de dôme et l’entourer de boulettes pour couscous. Servir les légumes dans le plat de cuisson. Proposer le bouillon à part: chacun mouillera sa semoule selon son goût.

Boulettes couscous végétarien

Céline Mennetrier – Grenoble – Mars 2018

2 commentaires

  1. Merci pour le partage! Tu as raison, le couscous végétarien se prête parfaitement une diminution de produits carnés dans son alimentation.
    Au plaisir de te lire,
    Céline.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *