Vous avez dit soupe de doubeurre?

Print Friendly, PDF & Email

#PRODUCTEURS# – Comment je me suis procurée une graisse d’oie de qualité?

On a tendance à servir les soupes et veloutés de courges avec des épices plutôt chaleureuses comme la cannelle, les clous de girofle, la muscade, parfois accompagnées de croûtons de pain d’épices… Pour changer, j’ai eu envie de lui associer le piquant de l’ail et la rusticité de la graisse d’oie qui lui apporte un air campagnard… Et j’ai choisi la courge musquée portant le joli nom de doubeurre et plus couramment connue sous son nom anglais de butternut! Sa texture fondante fait de merveilleuses soupes ou veloutés exquis…

 

Soupe de butternut à la graisse d’oie et à la chapelure persillée

  • 1, 5 kg de butternut pelée
  • 1 oignon
  • 1 c. à soupe bombée de graisse d’oie de qualité
  • 75 cl d’eau
  • sel & poivre
  • 100 g de pain rassis
  • 1/2 bouquet de persil
  • 3 petites gousses d’ail
  • 2 c. à soupe d’huile d’olive

Éplucher, vider la butternut et la détailler en gros morceaux. Peler l’oignon et le couper en 4. Dans une cocotte, faire fondre la graisse d’oie. Quand elle fume légèrement, jeter les morceaux de butternut et d’oignon et faire revenir quelques minutes. Couvrir d’eau. A l’ébullition, couvrir et laisser cuire à petits bouillons une vingtaine de minutes. Vérifier la cuisson en piquant un morceau de courge: il doit être bien tendre. Pendant ce temps,  hacher le pain, le persil et l’ail. Mixer les légumes au mixeur plongeant ou au blender jusqu’à ce que la soupe soit bien lisse. Saler et poivrer à votre convenance. Au moment de servir, dans une poêle, faire chauffer l’huile et y faire revenir le pain haché. Verser la soupe chaude dans des assiettes creuses ou des bols et saupoudrer de chapelure persillée.

#PRODUCTEURS# – Comment je me suis procurée une graisse d’oie de qualité?

Invitée cette automne par mon amie Nathalie, celle qui se cache derrière Abracadracraft, j’ai fait la rencontre  d’hommes passionnés de leur métiers. Arrivés de leur Dordogne chérie avec leur camion rempli de victuailles régionales, ils nous ont présenté durant deux heures de rencontre et de dégustations leurs productions. Pour l’un c’était les vins et le verjus, pour l’autre pâtés, confits, foies et autres préparations à base de cochon, d’oie et de canard. Ils représentaient aussi un producteur de pruneaux à l’ancienne et  un transformateur de noix. Ensemble, lors, de salons ou à la ferme, ils présentent régulièrement le savoir-faire bio-fermier de leur terroir et leurs produits originaux de qualité. Et c’est ainsi que je me suis procurée l’excellente graisse d’oie que j’ai utilisée dans ma recette.

12 commentaires

  1. Et si on n’a pas du tout d’idée sur comment se procurer de la graisse d’oie, on peut la remplacer par quoi ? Ou alors juste pas la mettre ? Ce sera sûrement moins bon, mais j’ai deux courges butternut qui attendent et aucune idée de où trouver de la graisse d’oie de qualité :-/

    • Clémentine, tu peux remplacer la graisse d’oie par de l’huile d’olive, ça ira très bien! Je penserai aussi à toi si je trouve sur Grenoble une bonne adresse! A bientôt, Céline.

  2. J’adore les soupes (surtout en hiver, et surtout avec ce froid si froid ^^).

    Avec de la graisse d’oie, c’est original (et change bien de mes habitudes).
    Toutefois, c’est bien loin du beurre issu de lait pasteurisé non bio, ou d’autres mauvaises graisses trans (qui se cachent dans tout plein de plats préparés).

    Bio, fait par de petits artisans… C’est le jour et la nuit… Et si ça évoque des souvenirs de saveurs d’antan, alors, c’est tout bon 🙂

  3. joli nom pour une courge, courge musquée j’aime aussi d’ailleurs !
    très bonne idée d’utiliser la graisse d’oie, j’en ai utilisé une direct de la ferme pour des pommes de terre, mais il m’en reste, et ce n’est pas toujours facile d’avoir l’occasion de l’utiliser !

  4. Bon la graisse de canard j’en ai dans mon frigo, ça c’est mes origines du sud ouest et la courge qui traine très jolie qui traine dans ma cuisine. Je devrais bien arriver à en faire quelque chose moi aussi!

    • Ne trouves-tu pas joli le nom de cette courge que l’on ne connait que sous son nom anglais? Et pour les haricots beurre au beurre, tu repasseras cet été 😉

  5. Mmm! Ça doit être savoureux avec de la graisse d’oie et cette chapelure persillée! J’aime beaucoup et ça me changerait de mon fameux potage butternut-curry-coco!

  6. Non seulement tu connais aussi Nath mais tu nous présente toujours des recettes que l’on a envie d’essayer très vite !!!
    Quel talent …
    Hum !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.