Berk! Encore un gratin d’endives ;-)

Print Friendly, PDF & Email

Le gratin d’endives au jambon et à la béchamel, un grand succès de ma table familiale. Non, je moque de vous, là! Aucun de mes 3 enfants n’aime  les endives cuites. Mais quand même, régulièrement dans l’hiver, ils y ont droit…

C’était donc ce week-end, le gratin d’endives! Mais je l’ai un peu bousculé cette fois!  Exit le jambon et welcome le saumon fumé. Point de muscade dans la béchamel mais un zeste de citron et 2 gousses d’ail. Bye-bye le gruyère râpé et bienvenue au parmesan. Et là, je me suis vraiment régalée! L’amertume du zeste de citron transforme celle de l’endive et lui confère étonnamment plus de douceur. Un doux amer qui répond bien au fumé du saumon et au subtil piquant de l’ail. Finalement, un gratin d’endives très surprenant que je vous recommande vivement d’essayer!

#Matériel# La râpe Microplane®, en fin de la recette!

Gratin d’endives au saumon et à la béchamel de zeste de citron

5 personnes. Les ingrédients étant issus de l’agriculture biologique ou d’une production locale et raisonnée.

  • 5 endives
  • 5 tranches de saumon fumé choisi avec conscience
  • 30 g de beurre
  • 40 g de farine
  • 50 cl de lait entier
  • 2 gousses d’ail
  • 1 citron non traité
  • parmesan

Peler, dégermer et couper en 2 les gousses d’ail. Prélever, à la râpe Microplane®, le zeste d’un demi citron. Dans une casserole, faire fondre à feu doux le beurre. Une fois fondu, le retirer du feu et y laisser infuser l’ail et le zeste de citron, une quinzaine de minutes. Retirer les feuilles abimées des endives. Faire cuire les endives à la vapeur environ 25 minutes et les égoutter. Remettre à chauffer le beurre fondu, verser la farine, bien mélanger  et laisser cuire 1 à 3 minutes le mélange sans qu’il ne colore. Verser doucement le lait en mélangeant énergiquement pour éviter que des grumeaux ne se forment, ensuite mélanger sans cesse jusqu’à l’ébullition. Arrêter le feu. Enrouler chaque endive dans une tranche de saumon fumé et les déposer dans un plat à gratin (individuel ou non). Retirer l’ail de la béchamel et en napper les endives. Y parsemer du parmesan râpé à la Microplane®. Mettre 20 minutes au four préalablement préchauffé à 180°.

#MATÉRIEL# – La râpe Microplane®

L’entreprise d’ustensile de cuisine Microplane® est basée aux États-Unis dans l’Arkansas. C’est en 1994 que cette entreprise familiale vieille de 40 ans, qui fabriquait de petites pièces métalliques à usage personnel et industriel, a lancée une ligne de produits tranchants pour la cuisine. Un processus photochimique révolutionnaire d’affutage des micro-lames  permet à Microplane®  de créer des lames précises et tranchantes qui préservent arômes et parfums des aliments. Elle fait maintenant parti des ustensiles indispensable dans les cuisines des grands chefs, des restaurateurs et des cuisiniers amateurs.

La gamme culinaire de la marque est importante et comprend plusieurs collections. La râpe que j’ai depuis plusieurs années et que j’utilise très régulièrement dans ma cuisine est la Premium Zesteur/Râpe. Elle est pourvue de rangées de lames ultra-aiguisées en acier inoxydable qui découpe sans déchirer ou déchiqueter les aliments. Elle est polyvalente. Sans appuyer très fort, juste en faisant glisser mes aliments sur les lames, j’obtiens facilement des zestes très fins d’agrumes, je râpe facilement les fromages à pâte dure comme le parmesan, et je peux aussi l’utiliser pour du gingembre, de la muscade ou du chocolat. Elle passe au lave-vaisselle et se range dans un étui de protection en plastique rigide. On la trouve aujourd’hui dans de nombreux magasins spécialisés  pour un prix d’environ 20 €.

[Billet non sponsorisé]

13 commentaires

  1. Les endives je détestais ça étant plus jeune, et aujourd’hui je suis agréablement surprise de découvrir que j’aime ça, et sous toutes ses formes (crues, cuites). Dernièrement j’ai mangé une tourte endives miel saumon, un régal.

  2. Merci beaucoup Daniel pour ta recette de potée que je ferai dans l’hiver. C’est vrai que de braiser les endives les adoucit.

  3. si je peux me permettre , tu es mieux de faire braiser les endives avec un peu de sucre , dans du beurre et un fond d’ eau , à couvert . le goût en est vachement meilleur et les enfants l’ aimeront peut-être mieux ! pour leur faire apprécier ce légume par mes enfants, ils l’ ont découvert en potée ! c’ est super . il fait couper les endives et les faire rissoler dans le beurre , 1 pointe de sucre et des pdt . mouiller court et laisser cuire à l’ étouffée . rectifier en fin de cuisson avec sel,poivre et muscade, et sucre . bien écraser le tout .
    bon appétit

  4. For-mi-da-ble ! j’ai le même problème avec l’endive (que personnellement j’aime cuite ou crue), personne n’en reprend !. Du coup, j’ai abandonné le gratin d’endives avec regret, cette version m’enthousiasme et je vais l’essayer au plus tôt 🙂

  5. une super version du fameux classique, de quoi de se raccommoder définitivement avec les endives!

  6. J’ai un peu honte de le dire, mais la première fois que j’en ai mangé c’était il y a 4 ans et c’est mon homme (un français) qui me l’a préparé! Ce n’est pas un plat très « famous » au Québec!! Dans tous les cas, j’en garde un bon souvenir et j’en redemande! Une version au saumon fumé, j’imagine que c’est tout simplement meilleur! 🙂

  7. Oh, les endives au jambon… j’ai dû m’y plier aussi pendant longtemps. Seule, je n’en cuisine jamais. Mais maintenant, je suis heureuse quand maman m’en refait, c’est un petit bout de mon enfance que nous repartageons. Donc, tu vois, un jour tes enfants seront contents d’en manger. 🙂

    • Comme toi, petite, je m’y suis pliée et maintenant j’aime beaucoup… Et oui, je ne désespère pas pour mes enfants: ils ont fini leur assiette 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.