Taboulé de pamplemousse aux olives noires

#TECHNIQUE#peler à vif et lever les segments d’un agrume

J’aime l’amertume! J’aime aussi la semoule de couscous! Et bien marions les! Pamplemousse et olives noires, thym frais et aux oignons nouveaux se retrouvent pour un taboulé de pamplemousse frais et étonnant…

Taboulé de pamplemousse aux olives noires

Pour 4/5 personnes. Les ingrédients étant issus de l’agriculture biologique ou d’une production locale et raisonnée.

  • 250 g de semoule de couscous blanc ou complet
  • 3 pomelos
  •  2 oignons nouveaux 
  • une vingtaine d’olives noires de Nyons dénoyautées 
  • 1 c. à soupe de thym frais de préférence
  • 3 à 4 c. à soupe d’huile d’olive

Peler les pamplemousses à vif et lever les segments. Les couper en morceaux. Presser fortement le restant de pamplemousse pour en extraire le jus, et réserver. Dénoyauter les olives et les couper en petits morceaux. Éplucher et ciseler les oignons. Dans un saladier, verser la semoule et ajouter les morceaux et le jus de pamplemousse, les olives, l’oignon, le thym et l’huile d’olive. Bien mélanger et laisser au frais quelques heures avant de servir.

#TECHNIQUE# peler à vif et lever les segments d’un agrume

Peler à vif un agrume, c’est enlever toute la peau pour ne garder que la chair. Comment faire? Poser le fruit sur la tranche et couper les 2 extrémités en n’hésitant à rentrer dans la chair. Ensuite, poser le fruit sur l’une des faces découpée. Avec un couteau bien aiguisé, le glisser de haut en bas et suivre la courbure du fruit. Il faut retirer et le zeste et les peaux blanches.

Lever les segments (ou les suprêmes) d’un agrume, c’est en prélever les quartiers en veillant à ce qu’il n’y ait pas de partie blanche, simplement des quartier de chair. Comment faire? Il faut utiliser un agrume peler à vif.  Le prendre dans une main. A l’aide d’un couteau bien aiguisé, couper la pulpe jusqu’au centre de l’agrume (sans le dépasser)  le long d’une membrane qui entoure chaque quartier. Recommencer de la même façon pour l’autre côté du quartier. Vous venez de dégager un premier segment! Recommencer jusqu’à dégager l’ensemble des segments. Terminer en pressant le restant d’agrume pour en extraire le jus.

9 commentaires

  1. J’allais te demander, c’est du quinoa ? Parce que l’association irait aussi très bien ! Bel été à toi et à la petite famille !

  2. Une bien jolie recette pour une fan de l’amer comme moi!! On sent presque la sensation de fraicheur à travers l’écran, c’est dire!! 😀 Merci du partage!

  3. Oh là, quelle bonne idée !! Je suis presque un peu jalouse de ne pas l’avoir eu depuis longtemps. ^^
    Même si la chaleur n’est pas au rendez-vous pour parfaire la recette, je vais tenter ton taboulé bien vite.

  4. Quelle belle recette de taboulé !
    Moi aussi j’aime bien l’amertume mais encore davantage l’acidité et cette fraicheur est plus que bienvenue avec la chaleur qu’il fait chez moi !
    Vite, des pamplemousses !!
    Isabelle.

    PS – merci pour la leçon de découpage, j’ai toujours du mal à réaliser cette opération délicate…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *