Les gâteaux invisibles: J’adore!

Quand Corinne Cesano, éditrice aux Editions Solar m’a demandée de travailler sur le sujet des Gâteaux invisibles, je n’ai guère longtemps hésité! L’idée de faire la part belle aux fruits et aux légumes de saison m’a immédiatement inspirée.

Couv Les gâteaux invisbles Céline Mennetrier Solar

Blogosphère et gâteaux invisibles

Les habitué(e)s de la blogosphère culinaire connaissent depuis longtemps le gâteau invisible! Eryn, du blog Eryn Folle Cuisine partagea fin des années 2000, la recette d’un gâteau aux pommes et aux poires qu’elle appela invisible parce que la quantité de fruits était tellement importante par rapport à la quantité de pâte que celle-ci disparaissait presque à la cuisson pour un résultat extraordinaire à la coupe! Depuis, nous furent nombreux et nombreuses à nous en inspirer pour imaginer des gâteaux sucrées et salées plein de gourmandise légère…

Gâteaux invisibles: 80 % de fruits et de légumes de saison et 20 % de pâte saine et gourmande!

Les gâteaux invisibles contiennent un maximum de fruits (ou de légumes) coupés en fines lamelles et un minimum de pâte. Quand on les mélange, ils ne font plus qu’un! A la cuisson, la pâte s’oublie pour laisser toute la saveur des fruits et des légumes s’exprimer et voir se dessiner à la découpe leurs fines lamelles.

On choisira des fruits et des légumes de saison bio qui apporteront vitamines, minéraux et fibres, bons pour la santé. Pour la pâte, nous prendrons des oeufs bio ou de plein air, nous jouerons sur les farines et les laits végétaux et préférerons des sucres de canne. Troquons le beurre par de l’huile d’olive ou des purées d’oléagineux!

Pour de délicieuses saveurs, nous piocherons dans la palette des épices et des herbes fraîches et pour apporter du croquant, nous n’hésiterons pas à parsemer nos gâteaux d’amandes et de noisettes…Ls gâteaux invisible planche 1

Les gâteaux invisbles planche 2

Des conseils et des astuces

Au fil des pages de ce livre qui suivent les saisons, je vous apporte des conseils pour que vos gâteaux invisibles soient beaux et gourmands et vous livre des astuces et variantes pour chacune des 30 recettes. Vous apprendrez pas à pas à réaliser le classique gâteau invisible aux pommes et à la vanille. Inspirez-vous de ces recettes pour créer vos propres gâteaux invisibles en jouant avec les ingrédients de votre placard.

Les gâteaux invisibles, une alternative aux gratins de légumes

S’il parait facile de lamelliser les pommes, les poires, les mangues cela l’est tout autant avec les légumes! La pomme de terre bien sur mais aussi la patate douce, la courge butternut ou la courgette. Les légumes racines que l’on ne sait pas toujours comment cuisiner passeront aussi à la mandoline! Point de crème dans la pâte mais un peu de lait pour ces gâteaux invisibles qui seront du coup une fabuleuse alternatives aux traditionnels gratins.

Les gâteaux invisbles planche 3

Un livre est affaire de collaboration !

Je tiens donc à saluer le travail d’édition de Diane Monserat,  de stylisme (que j’adore!) de Sophie Dupuis-Gaulier et de photographie de Guillaume Scerw que j’apprécie depuis longtemps (sans qu’il ne le sache!). Ainsi que la participation pour sa recette de l’invité Hervé Palmieri de Hervé Cuisine.


En librairie !

Vous trouverez ce livre chez mes partenaires Amazon, Cultura et Decitre.

Vous aimez, ce livre? Partagez votre avis sur les sites vendeurs et sur les réseaux sociaux. Je vous en remercie chaleureusement!


Auteur : Céline Mennetrier
Photographies : Guillaume Czerw
Stylisme : Sophie Dupuis-Gaulier
96 pages – 19,7 x 2 x 23,5 cm
ISBN : 978-2263145667
Prix : 9.95 euros

Céline Mennetrier – Grenoble – Mai 2016

23 commentaires

    • Je te remercie Cécilia pour ton enthousiasme! Bel fin d’été à toi.

  1. Bonjour,
    Est-ce que votre livre existe en version numérique ? Si oui vers quelle librairie me tourner. Je n’ai rien trouvé sur Fnac, Amazon ou Kobo.
    Cordialement Zelda

    • Bonjour Zelda,
      Et non, ce livre n’existe pas en version numérique! C’est pour ça que vous ne l’avez pas trouvé…
      Bien à vous,
      Céline.

  2. J’adore ce livre 🙂 Je l’ai acheté il y a une semaine j’ai déjà réalisé deux recettes, un sucré et un salé et maintenant je suis en train de préparer un autre gâteau invisible.
    Merci beaucoup et bravooooooooooo

    • Waouah!!! Ton commentaire me touche beaucoup!! Merci pour ce retour!

  3. Bonjour, 2 livres de recettes sur la même thématique des « gâteaux invisibles » ont été publiés en 2015, qu’est-ce que le vôtre apporte de plus ?

    • Bonjour Régine,
      C’est vrai que l’an passé, 2 livres sont sortis sur ce sujet là aux éditions Hachette et Marabout. Qu’apporte le mien me demandez-vous?
      Le principe est le même, de fines lamelles de fruits ou de légumes mélangés à une pâte assez légère et cuit au four. Par contre, je me suis appliquée à utiliser des farines dites alternatives et parfois sans gluten (sarrasin, châtaignes, riz, 5 céréales,fécule de maïs), de la farine de blé semi complète et de la semoule. Pour l’apport de matière grasse, j’ai utilisé en dehors du beurre, de l’huile d’olive et des purées d’oléagineux.L’apport en sucre est réalisé avec du sucre de canne souvent blond, parfois complet ou du miel. Dans les pages introductives et en fin de livre, ou en notes de bas de page, je parle de l’intérêt de cuisiner des fruits et légumes de saisons cultivés avec raison, d’utiliser des produits issus de l’agriculture biologique, je vous donne aussi des infos sur des produits et astuces gourmandes pour presque chaque recette, et je vous apporte quelques suggestions d’accompagnements salés ou sucrés pour vos gâteaux…
      J’espère que j’aurai répondu à votre question.
      Cordialement,
      Céline.

      • Bonjour
        OK, merci de votre réponse, j’espère avoir bientôt l’occasion de feuilleter votre livre et de tester une de vos recettes avec, par exemple, une farine dite alternative (j’avoue que je n’ai encore jamais utilisé ce genre de farine). Cela dit, je suis une adepte des gâteaux invisibles d’Eryn : j’en fait régulièrement depuis plusieurs années déjà (sucré aux pommes-poires ou tout poires ou tout pommes, et salé aux courgettes/parmesan) et c’est toujours très régalant, extrêmement goûteux. Par ailleurs, j’aurais déjà dû vous l’écrire, j’ai confectionné il y a quelque temps, alors que j’étais en vacances, votre recette du gâteau invisible aux pommes de terre et fromage : superbe ! Une belle réussite (à température ambiante, froid, réchauffé…). Je n’ai pas mis d’échalotes, j’ai mis un mélange de râpé cantal/emmental + qq pincées de parmesan et de noix de muscade.
        À faire en ce moment pour se consoler du mauvais temps et en plus, c’est très amusant à faire !
        Cordialement
        Régine

  4. coucou Céline, comment on s’inscrit à ta News. Bises et super le livre je vais me le procurer. Bisous

    • Bonjour Jackie,
      Oups! Le lien vers la newsletter à disparu. ;-( Je répare cela dans la semaine et reviens vers toi te le dire!
      Au plaisir de te lire,
      Céline.

  5. Très beau ! Moi qui faisais un gâteau invisible (la charlotka aux pommes) sans le savoir – je ne sais pas comment je fais parfois pour passer à côté des tendances de fond comme celle-là ;-). J’ai hâte de découvrir ces belles recettes

    • Oh! Je ne connaissais pas ce gâteau aux pommes! La différence avec le gâteau invisible semble être la présence de lait dans la pâte.
      Au plaisir de vous lire, Céline.

    • Je vais aller voir Gaëlle pour voir si elle peut en commander quelques uns pour Les modernes et sa clientèle d’habitués!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *