Far aux pruneaux et au sarrasin

Print Friendly, PDF & Email

FAR: Flan aux pruneaux, qui se mange tiède ou froid. A l’origine le far, très populaire dans toute la Bretagne, désignait une bouillie de farine de blé, de froment ou de sarrasin, salée ou sucrée, à laquelle on ajoutait des fruits secs. [Le grand Larousse gastronomique]

Gaëtane, originaire de Bretagne m’avait, il y a très longtemps donné sa recette. En voilà une variante avec de la farine de sarrasin. Plus rustique, la pâte brune et parsemée de petits grains noires s’accorde très bien avec le pruneau. Très agréable avec une tasse de café chaud!

Far aux pruneaux et au sarrasin

Far aux pruneaux et au sarrasin

  • 300 g de pruneau d’Agen
  • 1 c. à café de thé noir
  • 80 g de farine de blé T65
  • 40 g de farine de sarrasin
  • 1 pincée de sel
  • 120 g de sucre
  • 50 cl de lait
  • 3 oeufs
  • 1 c. à soupe de rhum
  • beurre salé pour beurrer  le plat et nacrer le far

Faire infuser les pruneaux dans un 1/2 litre de thé noir tiède. les égoutter et les dénoyauter ou non ! Préchauffer le four à 180°. Dans un saladier, verser les farines, la pincée de sel et le sucre, faire un puit et rajouter les oeufs. Incorporer un peu de lait et mélanger afin d’obtenir une pâte épaisse et lisse. Ajouter le lait petit à petit et le rhum en continuant de fouetter. Beurrer, déposer les pruneaux, et recouvrir de pâte. Enfourner pour 30 minutes environ. A la sortie du four, passer un peu de beurre sur le dessus du far. Servir tiède.

Céline Mennetrier – Grenoble – Mai 2013

6 commentaires

  1. Je vais pour enfourner, et je m’aperçois qu’il n’y a pas de température!! Je vais voir chez la voisine.

    • A 180°! Je rectifie dans le déroulé de la recette. Bonne journée Lydie et régalez-vous bien!

  2. Oh la la qu’est ce que ça me fait envié, cette recette de far breton…. Ça évoque l’enfance , le retour d’une balade sur la plage , bien emmitouflée dans un ciré… Merci

    • Aaah, quand une recette évoque l’enfance… pour moi, c’est la tarte aux pommes!

  3. Je reviens de vacances en Bretagne, alors tu penses bien que ça me parle, le far… mais celui du boulanger est bien gras et bien lourd, et sans sarrasin 🙁 alors je garde cette version sous le coude pour la prochaine fois !!! Bises, Céline !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.