Tarte généreuse au fromage blanc

Print Friendly, PDF & Email

Christophe Felder, ancien chef pâtissier à l’hôtel de Crillon, s’invite chez ELLE à table pour des leçons photographiées… La dernière en date, la tarte au fromage blanc, m’a donnée très envie. Alors voilà, ce que ça a donné chez moi. Je vous livre cette recette avec mes mots et ma pratique.

Tarte au fromage blanc

La pâte sucrée

  • 150 g de beurre
  • 95 g de sucre glace
  • 30 g de poudre d’amande
  • 1 œuf
  • 250 g de farine
  • 1 pincée de sel

Dans le bol du robot pâtissier, mélanger le beurre en pommade avec le sucre glace, la poudre et l’œuf, et battre énergiquement. Ajouter la farine et le sel et mélanger jusqu’à obtenir une pâte lisse. La mettre en boule et la laisser reposer au frais pendant 2 heures recouverte d’un film alimentaire.

Préchauffer le four à 180°. Étaler  la pâte sur un plan fariné (pas trop finement, environ 3-4 mm d’épaisseur). Déposer la pâte dans un moule beurré de 24 cm de diamètre [mon moule faisait 25,5 cm et c’était bien] et à bords hauts. Retirer les éventuels excédents de pâte. Tapisser la pâte de papier sulfurisé et y placer des poids ou des légumes secs. Faire cuire la pâte à blanc pendant 15-20 minutes (la pâte doir etre sèche, à peine colorée). Sortir le moule et retirer  les poids et le papier sulfurisé.

La crème au fromage blanc

  • 400 g de fromage blanc
  • 4 œufs
  • 1 pincée de sel
  • 80 g de sucre semoule
  • 40 g de farine T55
  • 20 cl de crème fraiche liquide
  • 2 pincées de vanille en poudre

Préchauffer le four à 200°. Dans un saladier, fouetter le fromage blanc avec les 4 jaunes d’œufs, le sucre, la farine, la crème liquide et la vanille jusqu’à obtenir une préparation homogène. Monter les blancs en neige avec la pincée de sel et les incorporer au mélange précédent. Verser cette appareil sur la pâte. Enfourner pour 45 minutes: le gâteau est cuit lorsqu’il n’est plus tremblotant. Penser à couvrir le gâteau d’une feuille de papier sulfurisé s’il dore trop vite. Laisser tiédir et saupoudrer éventuellement de sucre glace.

6 commentaires

  1. Cette recette me plaît bien, elle m’inspire même, si seulement j’avais des amandes à la maison.. Merci pour ta visite chez moi, je découvre ton blog avec gourmandise! 🙂

  2. Mercotte et Mireille, vous allez me pousser à rejoindre Lorette? Je ne crois pas arriver aussi loin dans la pâtisserie que vous 3!

  3. Du haut de ses 3 ans Marceau (et nous aussi un peu) s’est régalé les narines et les babines! Merci Céline…

  4. Christophe Felder a été le 1er pâtissier (grâce à ses livres) à me faire accéder à la grande pâtisserie, alors tu penses bien que je souscrits à ton choix.

  5. C’était très bon et j’ai un très faible espoir qu’il en reste pour ce soir 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.