Biscuits salés pour les fastoches nomades

Les Fastoches nomades, c’est un concours organisé par Flo Makanai (dont je vous ai déjà dit là mon admiration) et La compagnie Sans Gluten, pour trouver « LA » recette hyper fastoche de goûter ou d’encas adaptés à leurs allergies ou intolérances et faciles à avoir toujours sous la main, chez elles ou ailleurs. Je me suis amusée à relever leur défi pour les aider elles et leurs familles et tous ceux qui souffrent d’intolérances alimentaires, avec des biscuits salés à base de farines de riz et de pois chiche, de carotte et de verdure. On y retrouve bien sur le goût typique de la farine de pois chiche, le craquant apporté par la farine de riz. En plus d’être sans gluten et sans lait, ces biscuits sont sans œufs et sans soja, et sont aussi responsables puisque tous les ingrédients sont issu d’une agriculture biologique ou raisonnée ;-) Ils s’accompagneront très bien de rondelles de légumes ou de tartinades diverses et variées…

Dans mon livre « Gâteau au yaourt, Variations bio », vous trouverez également trois recettes sans gluten: le petit énergétique à la châtaigne (le yaourt au lait de vache pourrait être remplacé par un yaourt au lait de soja de même quantité), le gâteau oriental à la farine de pois chiche au yaourt de lait de chèvre, et les muffins de maïs anisés aux olives noires et aux pistaches (le yaourt au lait de vache pourrait être également remplacé par un yaourt au lait de soja de même quantité).

Ces biscuits s’inviteront idéalement sur la table d’un brunch bio! Alors zhou, ils vont aussi participer au concours CuisiCook en collaboration avec Frédérique Chartrand, créatrice culinaire et photographe, pour son livre Je brunche bio.

Biscuits salés carotte et roquette aux farines de pois chiche et de riz

  • 1 belle carotte
  • 1 grosse poignée de roquette
  • 80 g de farine de riz
  • 70 g de farine de pois chiche
  • 2 bonnes pincées de sel
  • 1/2 c. à café de cumin en poudre
  • 3 c. à soupe d’huile d’olive
  • 4/5 cl d’eau (environ)

Râper très finement la carotte et hacher menu la roquette. Dans un saladier, mélanger les farines, le sel et le cumin et rajouter les carottes et la roquette. Si le mélange n’est pas assez homogène, le passer au blender. Ajouter l’eau et l’huile. Mélanger avec une fourchette puis pétrir à la main. La pâte est un peu collante mais souple.Former une boule et la mettre au frigo une trentaine de minutes. Préchauffer le four à 180°. Fariner le plan de travail et étaler la pâte. A l’emporte-pièce, découper les biscuits et les déposer sur une plaque recouverte de papier cuisson. Enfourner pour 15 à 20 minutes. les sortir quand ils se colorent joliment et laisser refroidir sur une grille.

#ASTUCE# – Varier les plaisirs

Je n’ai pas encore eu le temps de tester mais je suis persuadée qu’en variant les légumes et les herbes, les épices, voir aussi la farine de pois chiche, ces biscuits prendront des saveurs différentes qui s’adapteront à vos envies. N’hésitez pas à en parler dans les commentaires ;-)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly

12 Comments

  1. Céline,
    J’ai fait hier soir tes galettes salées, en mettant du potimarron râpé au lieu de la carotte, de la mâche à la place de la roquette et j’ai ajouté un peu de tomate séchée en petits dés. J’ai suivi ta recette pour faire la pâte puis étalé celle-ci sur une feuille de papier cuisson, saupoudrée de farine de riz, d’un peu de fleur de sel, découpée en petits « crackers » et cuit jusqu’à ce que le tout soit bien doré et croustillant. Nous avons mangé ces petits délices avec une soupe (potimarron-céleri-poireau), une réussite.
    Bref, ta recette de sablés sans gluten salés est devenue instantanément un MUST chez les Makanai.
    Bravo, encore, et merci!!!

    • Je suis très contente que ces biscuits plaisent tant et qu’ils soient si facilement customisables! Heureuse de savoir que des familles qui sont Sans pourront se servir de cette recette pour leurs repas! Merci à toi de nous ouvrir le chemin vers une cuisine gourmande sans gluten…

  2. Aucune intolérance, ni allergie à quoi que ce soit, je découvre peu à peu les recettes sans oeuf, ni lait, ni gluten et je m’aperçois que j’aime beaucoup. Cette recette va rejoindre mon carnet.

    • C’est la même chose pour moi et j’éprouve beaucoup de plaisir à découvrir la cuisine Sans et avec, à varier encore davantage nos repas…

  3. :) Oh c’est z’ouli! Je crois que je n’aurai pas assez de temps pour ma part… Comme d’habitude je fais les choses à la dernière minute et celle ci ne pourra pas en faire partie j’ai l’impression… :(

  4. Merci tout plein pour (tes mots doux et) ta belle recette, que je vais certainement tester rapidement chez moi! A suivre :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *