Bouillon au tapioca

Par ces températures un peu fraîches et sous ce ciel parfois trop gris, rien ne me parait plus réconfortant qu’une soupe ou un potage. La cuisine embaume des effluves des légumes mijotant dans la cocotte. La promesse d’une tendre chaleur nous envahit…

Il y a ceux qui de retour de leur journée à l’extérieur auront envie d’une soupe revigorante avec des morceaux de légumes, s’imagineront de belles tranches de pain de campagne recouvertes de lamelles de fromage fondantes sous le chaud bouillon. Et il y à celles qui après une journée en dehors de la maison aspireront à plus de simplicité avec un bouillon de tapioca délicatement parfumé de légumes et que de jolies perles translucides rendra enchanteur…

Bouillon blanc au tapioca

Bouillon au tapioca

Pour 4 bols. Tous les ingrédients étant issus de l’agriculture biologique ou de l’agriculture du bassin grenoblois.

  • 2 poireaux
  • 1 navet rond
  • 1 branche de céleri
  • 2 carottes
  • 1 oignon
  • 1 feuille de laurier
  • 80 g de tapioca ou de perles du Japon
  • 2 c. à soupe d’huile d’olive
  • 1 l d’eau
  • 25 cl de lait
  • quelques branches de persil
  • sel et poivre du moulin

Peler les légumes. Couper en rondelles les carottes, les poireaux et la branche de céleri. Détailler en petits cubes le navet. Peler et ciseler l’oignon. Dans une cocotte, faire chauffer l’huile d’olive et ajouter les légumes. Les faire revenir quelques minutes. Verser l’eau et une cuillère à café de sel, ajouter la feuille de laurier. Porter à ébullition et poursuivre la cuisson à frémissement et à couvert une vingtaine de minutes. Filtrer pour récupérer le bouillon. Verser le tapioca dans le bouillon, ajouter le lait et cuire une dizaine de minutes en remuant régulièrement le temps que les perles de tapioca deviennent transparentes. Goûter le bouillon et rectifier l’assaisonnement au besoin. Servir accompagné de persil ciselé.

Céline Mennetrier – Grenoble – Novembre 2015

2 commentaires

  1. Il y a des inconditionnels du tapioca…dont ma fille mais je passe mon tour, j’ai trop de mauvais souvenirs d’enfance avec le tapioca…par contre je note la recette que je fais passer à ma fille! Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *