Barres moelleuses à l’avoine et aux abricots

C’est dans le très bon ouvrage de Clémence Catz paru aux Editions La plage, Les savoir-faire de la cuisine végétarienne que j’ai pioché cette recette de barres moelleuses. J’en mange une ou deux après une séance de course à pied : une collation très agréable.

J’ai effectué quelques modifications par rapport à la recette du livre : le lait de riz a été remplacé par du lait de vache (pour la récupération du sportif un laitage est bon), j’ai mis un peu plus de flocons et un peu moins de son, la farine de blé-avoine à pris la place de la farine de riz et les abricots de saison ont très agréablement remplacé les myrtilles.

Vous n’êtes pas sportif (ve) ? Pas grave ! Ces barres seront parfaites pour un goûter ou le dessert du repas nomade…

barres moelleuses  aux flocons d'avoine et abricot

Barres moelleuses à l’avoine et aux abricots

Pour 12 barres de 65 g chacune. Tous les ingrédients sont issus de l’agriculture biologique hormis les abricots qui viennent d’un producteur drômois.

  • 120 g de petits flocons d’avoine
  • 30 g de son d’avoine
  • 2 oeufs
  • 75 g de purée d’amande
  • 25 cl de lait (ou de lait d’avoine)
  • 100 g  d’un mélange de farine blé-avoine ♥  (ou farine de blé T65)
  • 110 g de sucre de canne blond
  • 1 pincée de sel marin
  • 3 à 4 abricots frais

Préchauffer le four à 180°. Dans un saladier, mélanger les flocons et le son d’avoine, les oeufs, la purée d’amande et le lait. Ajouter la farine, le sucre et l pincée de sel, et bien mélanger. Verser dans un moule rectangulaire de 28 cm de côté par 15 cm chemisé de papier cuisson. Dénoyauter les abricots et les couper en petits dés. Les déposer sur la pâte. Enfourner pour environ 35 minutes jusqu’à ce que le gâteau commence à dorer. Laisser refroidir avant de démouler et couper en barres.

 ♥ La farine blé-avoine de Bruno et Delphine Lamberti, producteurs-récoltants en AB à Boulc (26410).  Vous trouverez Delphine à Grenoble au marché de l’Estacade le vendredi matin et Place Saint-André le samedi matin.

Céline Mennetrier – Grenoble – Juillet 2015

6 commentaires

  1. Je vois bien ces barres en petit déjeuner à emporter pour les levers sans appétit ou avec panne d’oreiller. 🙂

  2. Bonnes résolutions obligent je suis en pleine recherches d’idées pour les goûters des enfants à la rentrée : cette recette tombe à pic § Et comme tu le dis, j’imagine bien en effet une déclinaison au fil des saisons avec des prunes, des pommes ou même des fruits secs cet hiver, avec un peu moins de sucre, dans ce cas peut-être.

    • Alors Jessica, recette testée avec les prunes ? Bien à toi, Céline.

    • Ce que j’aime aussi dans cette recette, c’est de pouvoir faire varier les fruits au gré des saisons…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *