Pâte à tartiner choco-noisette

Pas besoin de beurre ni même de lait pour cette pâte à tartiner au bon goût de noisette ! Elle est prête en 5 minutes, le temps de faire fondre au bain-marie le chocolat noir avec la purée de noisette, un produit sucrant (ici un miel de montagne) et un peu d’eau. En refroidissant, la pâte se fige un peu et prend pile la texture que j’aime pour s’étaler sur des tartines de pain ou de bonnes crêpes. Bien sur, la purée de noisette peut-être remplacée par de la purée d’amande entière… Et pour une version végétalienne, il suffit d’utiliser du sirop d’agave à la place du miel.

Pâte à tartiner choco-noisette

Pâte à tartiner choco-noisette

Pour 1 bocal de 240 ml . Tous les ingrédients sont issus de l’agriculture biologique à l’exception du miel, produit par un apiculteur de la région grenobloise.

  • 100 g de chocolat noir pâtissier
  • 80 g de purée de noisette
  • 1 c. à soupe de miel
  • 10 cl d’eau

Au bain marie, faire fondre ensemble tous les ingrédients. Bien mélanger et verser encore chaud dans un bocal en verre. Laisser refroidir et fermer. A conserver au frais, pas plus de 10 jours.

 Céline Mennetrier – Grenoble – Mars 2015

11 commentaires

  1. Je vais la tenter !
    Faudrait qu’on se prenne un café un ee ses 4
    Bises

    • Et puis tellement rapide à préparer ! Des bises grenobloises…

    • Ne m’en parle pas ! En moins de 2 jours le pot était terminé…

    • Je ne vais pas te mentir en te disant que jamais chez moi, il n’y a eu de Nutella. De temps en temps, j’en ai acheté pour les enfants mais le pot mettait des jours à se terminer contrairement à cette pâte à tartiner maison… En 2 jours le pot est vide ! Même pas eu le temps de me faire une tartine 😉

  2. J’en connais un qui me demandait toujours comment je le faisais et je ne savais pas répondre. Il a fini par s’y mettre tout seul et son ratio préféré c’est 35g de purée de noisettes / 85g de chocolat 70% fondu au bain-marie. Mais je vais tester celle-ci en douce. Avec des crêpes à l’orge (mes crêpes préférées du moment !) miammm !

    • Il y aura quand même le double de purée de noisette… ne crois-tu pas qu’il ne s’en aperçoive ? Tu me raconteras ! Et tes crêpes, 100% orge ou un mélange ? Au plaisir de te lire, Céline.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *