Petits gratins de butternut à la polenta

#7 IDÉES recettes avec la courge butternut#

De la forme d’une poire, la courge butternut, appelée aussi doubeurre est une variété de courge musquée. Sa peau beige, dure et épaisse lui assure une longue conservation de plusieurs semaines dans un endroit sec et frais. Sa chair fine et fondante a un gout assez subtil légèrement sucré.

Elle peut se déguster crue: quelques copeaux égayent formidablement bien une simple salade verte! Mais c’est quand même cuite que je la cuisine le plus souvent. C’est ma courge favorite!

  • Elle est impeccable pour les soupes au velouté parfait.
  • Elle se rôtie fort bien sans s’écraser.
  • Elles s’associe facilement aux légumes racines comme la betterave, le navet ou les carottes.
  • Cuite à la vapeur, j’aime l’écraser et l’utiliser comme base de gratin.
  • Elle aime les saveurs piquantes comme celle de l’ail et les plus douces comme la cannelle et la cardamome.
  • Elles se prête même à des préparations sucrées comme le riz au lait de ma grand-mère!

Chez moi, il y a toujours une butternut sur le rebord de la fenêtre qui se demande comment je vais la cuisiner… Et vous, vous la cuisinez comment la butternut?gratins de butternut à la polenta

Petits gratins de courge butternut à la polenta

Pour 8 petits gratins. Tous les ingrédients sont issus de l’agriculture biologique ou de l’agriculture locale et raisonnée du bassin grenoblois (courge) à l’exception du Comté.

  • 1 courge butternut pas trop grosse
  • 125 g de polenta fine précuite
  • 50 cl d’eau salée
  • 40 g de beurre
  • 40 g de farine T65
  • 50 cl de lait
  • 1/2 c. à café de muscade moulue
  • 1 c. à café de cannelle
  • 1/2 à 1 c. à café de sel
  • 6 tours de moulin à poivre
  • 50 g de Comté râpé

Peler, égrainer et râper la courge à la grosse grille. La cuire à la vapeur pendant 5 minutes. Pendant ce temps cuire la polenta à l’eau le temps comme indiqué sur le paquet.
Préparer la béchamel. Dans une casserole faire fondre le beurre, verser ensuite la farine, bien mélanger  et laisser cuire 1 minute le mélange sans qu’il ne colore. Verser doucement le lait en mélangeant énergiquement pour éviter que des grumeaux ne se forment, rajouter les épices, le sel et le poivre, et mélanger sans cesse jusqu’à l’ébullition.
Préchauffer le four à 180°. Mélanger homogènement la courge, la polenta et la béchamel. Verser dans de petits moules à gratin beurré. Saupoudrer de Comté râpé. Enfourner pour 20 minutes.

Autres recettes pour cuisiner la courge butternut (cliquez sur la photo!).

Tartines de fromage frais à la courge confite

tartine fromage frais et potimarron confit

Soupe de potimarron et butternut, crème de gorgonzola, graines de courge et cacao

Soupe butternut, potimarron, gorgonzola et cacao

Soupe de butternut à la graisse d’oie et à la chapelure persillée

Soupe de butternut à la chapelure persillée

Dahl de lentilles corail et courge butternut

Dahl de lentilles corail et butternut

Cocotte de légumes d’hiver et cuisses de poulet au roaster

Léumes d'hiver au roaster

Riz au lait à la courge butternut

Riz au lait à la courge

Céline Mennetrier – Grenoble – Décembre  2014

13 commentaires

  1. c’est la deuxième fois que je fais ces petits gratins: 20/20 à l’unanimité, petits et grands! Merci pour cette belle recette de saison!

    • A la maison aussi, il a un grand succès! En tant qu’auteur, c’est rare quand je cuisine plusieurs fois la même recette mais là…

  2. Je viens d’acheter ton sublime livre Polenta plein de merveilleuses idées ! C’est vrai que la polenta peut s’habiller de tellement de façons qu’il serait dommage de ne pas la mettre en valeur dans nos recettes ! Bises

    • Je crois qu’on a pas fini de parler d’elle ! 😉 Bises, Céline.

  3. Super la recette ! Par contre j’ai obtenu une résultat très liquide… des conseils pour une prochaine fois ? D’avance merci.

    • A priori, la quantité d’eau pour la cuisson de la polenta devrait te faire une purée plutôt épaisse. As-tu fait cuire le temps indiqué sur le paquet? Car en début de cuisson, en effet, le mélange est liquide mais au fur et à mesure, il s’épaissit, la semoule de maïs absorbant le liquide. Tiens moi au courant si tu retentes cette recette. Belle journée à toi, Céline.

  4. il y en a déjà eu à la maison en soupe, en risotto, en hachis parmentier, en gratin avec de la truite fumée, en muffins….mais jamais comme ça…..alors merci pour cette idée!

  5. j’ai justement une de ces courges qui attend de passer à la casserole…je vais lui jeter un sort et ce soir elle pourrait bien se retrouver sur notre table sous la forme de ce joli petit gratin !

  6. Et bien tu vois je n’y pense jamais crue mais là je la vois tout à fait s’allier à la polenta…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *