Surprenants clafoutis aux pommes, pruneaux d’Agen et laurier

Cela fait très très longtemps que je réalise cette recette. Je ne sais plus d’où met venue cette idée de mélanger pommes, pruneaux et laurier mais en tout cas l’association fonctionne très bien. Au moment où les pommes abondent, délicieusement fruitées, j’ai plaisir à servir ces clafoutis encore tièdes et à surprendre par la saveur particulière du laurier frais ceux qui y plongent leurs cuillères…

Clafoutis pommes, pruneaux, laurier

Clafoutis aux pommes, pruneaux d’Agen et laurier

Pour 6 moules à tartes en porcelaine de 12 cm de diamètre. Les ingrédients étant issus de l’agriculture biologique ou d’une production locale et raisonnée. Les pruneaux proviennent de La ferme du Plessis, producteur du Lot-et-Garonne et achetés à Grenoble chez Nicolas Terral de l’épicerie D’un goût à l’autre.

  • 120 g de sucre de canne blond
  • 60 g de farine T65
  • 3 oeufs
  • 20 cl de lait
  • 10 cl de crème
  • 2 pommes pas trop grosses
  • 12 pruneaux d’Agen (mi-cuits de préférence)
  • 3 feuilles de laurier frais

Préchauffer le four à 180°. Dans un saladier, verser la farine et le sucre puis y faire un puits et y casser les œufs entiers. Travailler énergiquement la pâte avec une cuillère en bois. Incorporer progressivement le lait et la crème. Cette pâte peut reposer plusieurs heures au frigo. Dénoyauter les pruneaux et les couper en petits morceaux (le ciseau de cuisine va très bien!). Peler et épépiner les pommes, les couper en morceaux pas trop gros. Couper chaque feuille de laurier en 8 morceaux. Beurrer les moules, y répartir les morceaux de pruneaux et de pommes, et recouvrir du mélange de l’appareil à clafoutis. Rajouter dans chaque moule, 4 petits bouts de feuille laurier. Enfourner pour 30 à 35 minutes. Les clafoutis sont dorés et se servent chaud, tiède ou froid.

Clafoutis aux pommes, pruneaux et laurier

8 commentaires

  1. Je l’ai realise aujourd’hui, sans le laurier (je n’ai pas ose).
    J’ai mis moins de sucre, juste 60 g. J’ai precuit les pruneaux dans de l’eau et j’ai fait revenir mes pommes au beurre dans une poele. J’ai utilise de la farine d’epeautre. Cuit en 35 m.
    Je confirme, c’etait tres bon. A refaire.

    • Oh, c’est rigolo, j’étais à Perpignan chez mes parents cette semaine! Alors, ils étaient bon ces clafoutis? Au plaisir de te lire!

  2. Oh quelle bonne idée ! J’aime beaucoup le parfum du laurier et j’ai hâte de tester son goût en sucré… après le thym, le romarin, le fenouil… le laurier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *