Paillasson de vermicelles

Des placards à vider avant de partir en vacances? Un repas vite fait en rentrant de weekend? Un plat chaud car dehors il pleut et  il fait froid alors que le soleil devrait briller de mille éclats? Des enfants qui vous réclament des pâtes? Faisons un gratin pas comme les autres: un paillasson de vermicelles! C’est une recette que m’avait un jour donné mon amie Fred, comme ça, lors d’un papotage culinaire; vous savez ces recettes où l’on ne pèse rien qu’on fait par habitude, à l’œil. Je ne sais toujours pas de quelle région vient ce paillasson, je ne connais toujours pas l’origine de ce plat.  Alors si vous en savez un peu plus que moi, je veux bien que vous me racontiez…

Paillasson de vermicelles

Les ingrédients étant issus de l’agriculture biologique ou d’une production locale et raisonnée.

  • 2 gousses d’ail
  • 400 g de vermicelles blanc ou semi-complet ou un mélange des 2
  • 4 c. à soupe d’huile d’olive
  • 500 ml de bouillon de légumes

Préchauffer le four à 180 °. Peler, dégermer et écraser les gousses d’ail. Dans une poêle, faire chauffer l’huile. Ajouter l’ail et les vermicelles et remuer avec une spatule en bois pendant quelques minutes, le temps que les vermicelles  s’enrobent d’huile et colorent un peu. Verser ensuite le bouillon, remuer de temps en temps jusqu’à son absorption par les vermicelles. Verser alors dans un plat à gratin et enfourner pour 15 minutes.

Un commentaire

  1. C’est drôle, j’ai presque la même recette héritée de ma grand-mère… Sauf qu’on ne mettait pas d’ail et qu’on le faisait à la casserole…
    Ps : j’espère que le voyage à la capitale vous a plu !
    Bises 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *